1062049128_edited.jpg

Pour la sauvegarde de la
Synagogue rue Copernic

 

«  Il faut arrêter le marteau qui mutile la face du pays. Une loi suffirait. Qu'on la fasse. Quels que soient les droits de la propriété, la destruction d'un édifice historique et monumental ne doit pas être permise à d'ignobles spéculateurs que leur intérêt imbécile aveugle sur leur honneur ; misérables hommes, et si imbéciles qu'ils ne comprennent pas qu'ils sont des barbares ! Il y a deux choses dans un édifice : son usage et sa beauté. Son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde, à vous, à moi, à nous tous. Donc, le détruire, c'est  dépasser son droit. » 

– Victor Hugo, « Guerre aux démolisseurs »,
Revue des deux mondes, 1 mars 1832

UN ÉDIFICE HISTORIQUE MENACÉ

La synagogue rue Copernic

La synagogue de la rue Copernic est la maison mère centenaire du Judaïsme libéral francophone. Bien qu’elle ait subi deux attentats terroristes (3 octobre 1941 et 1980), elle conserve intacte une des deux seules salles de culte Art Déco construites en France entre les deux guerres.
Depuis 2015, la synagogue est menacée de démolition par son propre Conseil administratif qui souhaite libérer le terrain pour un nouveau Centre socio-culturel et cultuel « Copernic ».

 

QUI SOMMES-NOUS ET

QUE VOULONS-NOUS ?

Une alternative au projet

de démolition

l'APPC a été créée en 2017 pour faire émerger une proposition alternative. Au lieu de démolir ce haut lieu mémoriel, comme le souhaitent les actuels responsables de la communauté de l’ULIF-Copernic, nous souhaiterions le faire classer et restaurer par des architectes du patrimoine confirmés.

1/2
 

LA CHRONOLOGIE

Historique de la controverse autour de la démolition

La chronologie qui suit est destinée à donner une vue d’ensemble de la question entourant le projet de démolition de la synagogue de la rue Copernic. Dans un souhait de transparence nous vous détaillons :

- La démolition décidée d’emblée 

- La temporalité resserrée, le remplacement d’une consultation des membres par une simple « information »

- L’absence de la moindre documentation, le refus réitéré de dialogue 

- L'important écart numérique entre la minorité agissante et la majorité.

DANS LA PRESSE

5e6b70c62589642e08241140_FIG QUOT _FILET

La synagogue Copernic au pied du mur

Le bâtiment Art déco est un des témoignages de l'implantation du judaïsme libérale en France. Son projet drastique de rénovation est contesté.

E-LOGO-LP-192x60@2x.png?d=294.png

Paris : leur action mène la synagogue Copernic au tribunal

Du fait de l’action d’une association opposéeà la refonte du lieu de culte, l’union libérale Israélite deFrance (ULIF) se retrouve devant le tribunal de grandeinstance ce mardi.

quotidien-de-lart.png

La synagogue Copernic: un dilemme patrimonial

Le bâtiment Art déco est un des témoignages de l'implantation du judaïsme libérale en France. Son projet drastique de rénovation est contesté.

TÉMOIGNAGES

Maud HOFMANN

 J’ai compris que « rénovation » signifiait, ici, tout détruire, éradiquer toute trace des éléments au style Art Déco, faire oublier l’âme de cette synagogue, pour finalement concevoir ex nihilo un bâtiment tout neuf, moderne, impersonnel et aseptisé - 2017

François M. CLÉMENT, Co-président de Val d’Oise Tourisme

Je suis choqué qu’un tel projet soit mis en œuvre. La synagogue de la rue Copernic est un bâtiment qui, certes, a besoin de réhabilitations et d’aménagements, mais il est un lieu symbolique de la construction du judaïsme libéral en France - 31 mars 2018

François-Olivier BIRMAN

C'est la synagogue créée par mon grand-père, Albert Alexandre, avec le rabbin Louis Germain-Levy, là ou j'ai fait ma Bar-Mitzva et ou je me suis marié. Après l'attentat de 1980, ce bâtiment aurait dû être classé monument historique - 2017

NOS DÉTRACTEURS

Rosine Timsit, membre du CA

Bande de cons on veut juste faire une nouvelle synagogue plus grande et plus moderne - 14 avril 2018

Jean-François Bensahel, président de l'ULIF-Copernic

Actuellement, la synagogue n'est vraiment pas très belle, pas pratique. La façade est laide. Lorsqu'on est assis sur le côté, on ne voit rien, on n'entend rien - 17 avril 2017

Lionel Errera, membre du CA

Notre époque permet à une poignée d'hommes et de femmes bizarrement intentionnés de faire le buzz […] - 19 juillet 2017