• APPC

José-Serge Lalou, avril 2021

Lettre de M. José-Serge LALOU, Paris/Eilat


Je suis entièrement d’accord avec

vous. Persistez dans vos démarches

qui, en principe, vont aboutir

normalement – je l’espère – à une

solution définitive satisfaisante.


Boulogne-Billancourt, en avril 2021

Madame la Présidente,

Je suis particulièrement outré et surpris d’apprendre les décisions laxistes prises

sans consulter les fidèles de longue date (de quatre générations) concernant le droit

de démolir la première synagogue historique d’un mouvement libéral juif en France,

construite dans le 16 e arrondissement de PARIS, rue Copernic. Unique dans son

style Art Déco, unique à s’ouvrir à des fidèles Juifs non orthodoxes.

Ceci alors que des bâtiments de l’Art Déco moins anciens sont préservés par de

nombreuses municipalités de PARIS et de l’Ile-de-France, exemple Boulogne

Billancourt dans les Hauts-de-Seine (dont ci-joint un article paru en février 2021 sur

le magazine Information n° 492).

D’autre part, au lieu de construire le Centre Communautaire Juif Européen dans

Paris-17 e , pourquoi ne pas l’avoir fait à la place de la grande synagogue de la

VICTOIRE, Paris-9 e  ?

Je considère donc cette démolition comme un crime contre l’humanité eu égard tous

les évènements qui s’y sont déroulés depuis sa création.

Par ailleurs, j’ai constaté ces derniers mois que la direction de ce lieu de culte s’est

permise d’interdire l’accès de celui-ci à de très anciens fidèles à jour de leurs

cotisations « pour cause de contestation »…

Est-ce une façon d’agir d’un culte qui se veut tolérant d’aimer son prochain comme

soi-même – ou bien la situation actuelle de l’Islam radical leur donnent des idées

nauséabondes ?

Message fait pour servir et valoir ce que de droit

à Boulogne-Billancourt, le mercredi, 14 avril 2021

José-Serge Lalou.

1 pièce jointe : Article de Emmanuel Bréon « Ballade Art Déco dans le Quartier des

Princes » .

Voir aussi : « Boulogne-Billancourt Art déco », en vente sur faton.fr

Posts récents

Voir tout

Dr. Uta HAGEMANN, mars 2020

Madame Anne HIDALGO Maire de la Ville de Paris Place de l’Hôtel de Ville F 75004 Paris Bad Honnef, le 21 mars 2020 Madame le Maire, Chère Madame Hidalgo, En tant que représentante et accompagnatrice d