• APPC

Mylène SULTAN, 28 juin 2018

Lettre au rabbin du MJLF


Madame le Rabbin,

Chère Delphine Horvilleur,


Nous ne nous connaissons pas mais j’ai assisté à plusieurs reprises à vos offices, toujours chaleureux et enveloppants.

C’est donc avec plaisir que j’ai pris connaissance du projet d'union entre le MJLF ET l’ULIF de Copernic, où mes enfants ont fait leur bar- et bat-mitzvah.


Toutefois, je voudrais attirer votre attention sur le différend grave qui oppose une partie de la communauté à la direction de l’ULIF depuis que son président a lancé le projet de détruire totalement l’édifice actuel pour le remplacer par un bâtiment ultra-moderne.


En tant que journaliste spécialisée en patrimoine, je suis horrifiée par ce projet, qui fait fi des richesses patrimoniales de la seule synagogue Art Déco de France, de surcroît berceau du judaïsme libéral. En tant que fidèle de Copernic, je suis scandalisée par la façon dont ce projet prend forme, sans que la communauté soit clairement informée de la totale démolition prévue, et de l’allure qu’aura le futur centre cultuel et culturel de Copernic.


Il est important que vous sachiez que adoption de ce projet a été actée lors d'une Assemblée Générale tenue en mars dernier, AG entachée de telles irrégularités que l’APPC (Association pour la Protection du Patrimoine de Copernic) a déposé une assignation à l’égard de la direction de l’ULIF.

Une action judiciaire est en cours.


J’espère de tout cœur que vous aborderez ce dossier dans vos discussions sur le rapprochement entre l'ULIF et le MJLF.


Il n’est pas acceptable qu'une synagogue riche de l’histoire d'une communauté soit détruite. D’autant que d’autres solutions existent pour agrandir et sécuriser la synagogue.

Vous remerciant de votre attention.

Bien a vous,

Mylène SULTAN, 28 juin 2018

Posts récents

Voir tout

José-Serge Lalou, avril 2021

Lettre de M. José-Serge LALOU, Paris/Eilat Je suis entièrement d’accord avec vous. Persistez dans vos démarches qui, en principe, vont aboutir normalement – je l’espère – à une solution définitive sat