• APPC

Paris : leur action mène la synagogue Copernic au tribunal


Le Parisien, mai 2019



QUELQUES OBSERVATIONS

Cet article comporte un certain nombre d'erreurs.

– Le titre évoque une simple « refonte ». Or nous luttons contre le projet d’une démolition totale de la synagogue. Le terme

anodin refonte rejoint les autres expressions trompeuses (« agrandissement », « mise aux normes obligatoire »,

« embellissement de votre maison ») utilisés depuis deux ans par ceux qui soutiennent la destruction de l’édifice

historique au profit du « Centre cultuel et culturel » conçu par l’agence Valode et Pistre.

– La date de construction de la synagogue est l’année 1923-24 (non 1927).

– La pétition de l’APPC sur Change.org « Contre la démolition de la synagogue Copernic » compte actuellement non pas

« plusieurs milliers », mais plus de 10 000 signatures. De même les amis lecteurs de notre page Face Book : 3 372 abonnés.

– La prochaine convocation devant le TGI ne concerne pas des particuliers – le couple Heinquet / Hein-Kunze –, mais une

assignation que l’ULIF-Copernic à déposé au TGI contre l’APPC.

– Enfin, après avoir cité l’âge des deux membres associatifs, la conclusion évoque « un problème générationnel ». Cela

modifie le sens du propos de madame Hein-Kunze, qui concerne avant tout l’attention respectueuse au patrimoine

Posts récents

Voir tout