• APPC

« Première lettre d’information » du conseil d’administration aux membres de la synagogue

en date du 9 mai 2017 (soit 6 mois avant la date prévue pour le dépôt du permis de démolir)

Projet « travaux » de notre synagogue Lettre d’information n°1 Chers amis, voici la première lettre d’information sur l’indispensable projet « travaux » de notre synagogue. Celui-ci doit intégrer de nombreuses normes de sécurité et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, afin de recevoir l’approbation des autorités de contrôle. Leur prise en compte ne nous permet pas de conserver l’immeuble en l’état. Afin de lever toute incompréhension qui pourrait subsister, nous tenons à réitérer les points suivants : – à ce stade de l’étude de faisabilité, aucun engagement irréversible n’a été pris ; – le dépôt d’un permis de construire suppose au préalable de finaliser l’accord avec la Ville de Paris pour l’acquisition d'une partie de la parcelle du 26 rue Copernic, ce qui ne peut intervenir avant l'automne ; – nous étudions toutes les remarques qui nous ont été faites, étant précisé qu'il est acté que nous conserverons le style art déco de la salle de culte ; notre travail porte notamment sur la possibilité ou non d’éviter de démolir notre bâtiment actuel, et de maintenir la salle de culte au rez-de-chaussée. Nous organiserons une grande réunion d’information et d’échange avec la communauté avant les vacances d’été et d’ici là, nous souhaiterions pouvoir retrouver un climat apaisé, permettant un travail dans le calme et la sérénité. Sachez que le Conseil d'administration est tout entier mobilisé pour le développement de Copernic, qu'il est disposé à tout entendre. Notre seul objectif est de satisfaire le plus grand nombre d’entre vous et de faire du 24, rue Copernic un lieu de vie au service de ses membres, du judaïsme et de la cité. Le Conseil d’Administration PS : Nous avons reçu le 27 avril dernier les représentants d’une association qui entend s'opposer par tous les moyens - y compris par celui de la désinformation - au projet de modernisation et d’agrandissement de notre synagogue. Nous avons engagé un dialogue avec ses représentants, et leur avons indiqué que nous étions prêts à poursuivre nos échanges, dès lors que la médisance cesserait. En effet, nous leur avons fait part de notre désapprobation relative à leur page Facebook qui a véhiculé tant de fausses informations, parfois reprises dans la presse grand public. Ce n’est donc pas seulement Copernic qui en est victime, mais la communauté juive dans son ensemble. ____________________________________________ Document supprimé sur le site de l'ULIF. REMARQUES DE L'APPCComme on le constate, ce qui est explicitement nommé une « première lettre d’information » est datée d'à peine quatre mois avant la période prévue pour le dépôt du permis de démolir. Il est donc difficile de croire l'assertion selon laquelle « à ce stade de l’étude de faisabilité, aucun engagement irréversible n’a été pris », surtout après des frais, auprès de deux cabinets d'architectes, s'élevant à 500 000 €. – Dans le post-scriptum, on nous accuse de « médisance ». Le Conseil d'administration serait en peine de citer un seul exemple : le présent site en témoigne.

Posts récents

Voir tout

Communications de l’ULIF

Le Conseil d'administration de l'ULIF fait une communication minimale autour de la démolition de la synagogue : il s'agit exclusivement de plaquettes publicitaires destinées aux membres de la communau