• APPC

Communications de l’ULIF

Le Conseil d'administration de l'ULIF fait une communication minimale autour de la démolition de la synagogue : il s'agit exclusivement de plaquettes publicitaires destinées aux membres de la communauté. En effet, l'administration estime que seuls ces derniers doivent être informés du projet, mais non les riverains ni, a fortiori, le grand public . Ainsi donc, la seule documentation qui existe est présentée sur cette page. Les accusations de “désinformation” que l'on nous a adressées sont infondées, dès lors que nous mettons à disposition tous les éléments publiés par le conseil d'administration de l'ULIF. DÉPENSES Plus saisissant : ces frêles documents témoignent des 500 000 € versés à deux cabinets d'architectes (Antoine Grumbach, Vallode et Pistre). Sur la foi de ces textes – et de deux « réunions d’information » –, les membres de la communauté sont invités à autoriser la démolition de leur synagogue, malgré sa grande valeur patrimoniale, et la dépense de 15-20 € millions pour la construction d'un bâtiment neuf. LE TERME DÉMOLITION On nous reproche l'emploi du terme démolition, utilisé pourtant par l'ULIF dès sa brochure de 2015. Comme le montrent les images, un bâtiment neuf remplace effectivement l'édifice historique, destiné à être intégralement rasé. QUESTIONS AUXQUELLES AUCUNE RÉPONSE N'EST DONNÉE Aucun document n'a été mis à la disposition des membres de la communauté pour expliquer des éléments indispensables, tels : – Quelle nécessité imposerait l'agrandissement d'un édifice qui ne réunit qu'une trentaine de fidèles chaque Shabbat ? – Mise au normes de sécurité : – Quelles expertises ont été réalisées ? – Où peut-on consulter les rapports ? – Qu'est-ce qui a été prévu pour concilier les exigences de sécurité et le respect du patrimoine ? – Financement : il est prévu que les travaux de démolition et de reconstruction coûteront entre 15 et 20 millions d'euros ; l'on sait que de tels budgets finissent toujours par être dépassés. – Quelles sources de financement sont prévues ? – Sur quelle durée la communauté va-t-elle s'endetter ? – Le cabinet d'architectes Vallode et Pistre a-t-il des compétences dans le domaine de préservation du patrimoine ? DOCUMENTS REPRODUITS CI-DESSOUS (DANS L'ORDRE) Les documents reproduits ci-dessous sont disposés par ordre chronologique. Chacun paraît dans sa fenêtre propre (il suffit d'en faire dérouler les pages successives) ou sur une page spécifiquement dédiée. Ces textes sont les suivants

– Liste des membres du conseil d'administration de l'ULIF – Plaquette publiée en 2015 – Communiqué de presse du 19 avril 2017 – Lettre aux membres du 19 avril 2017 – Articles du journal communautaire Ha-Mevasser du mois d'avril 2017 – La « Première lettre d’information » adressée aux membres le 9 mai 2017 – Annonce de la réunion d'information du 28 juin 2017 – Information publiée sur le site de l'ULIF (sans date) – Dépliant « Le Copernic de demain » (31 septembre 2017) – Dossier secret de l'ULIF (20 avril 2018) – Article du journal communautaire Ha-Mevasser du mois d'avril 2018 – “Rapprochement” annoncé entre l'ULIF et le MJLF (18 juin 2018) – Fêtes du Nouvel An juif de 2018. – Article d'Actualité juive (27 septembre 2018) – Entretien de Bernard Daltroff dans Paris-Seize (septembre 2018) – “Rapprochement” annoncé entre l'ULIF et le MJLF (17 octobre 2018) – Menace de radiation de membres de l'ULIF-Copernic (15 avril 2019) – Appel aux dons pour la démolition de la synagogue historique – Le « Le Judaïsme en mouvement » et la démolition en marche

Posts récents

Voir tout

Réunion d'information du 23 février 2017

À cette réunion, qui eut lieu chez le cabinet d'architectes Vallode et Pistre, il semblerait que tous les membres de la communauté ne furent pas conviés. Des simulations en trois dimensions furent pro