top of page
  • philippekhayat

Les associations disent NON à la démolition de la synagogue Copernic. Une alternative est possible

Communiqué de presse – 30 juin 2023


Le permis de construire valant autorisation de démolition totale de la synagogue de la rue Copernic dans le 16e arr. avec sa remarquable salle de culte Art déco vient d’être accordé (le 9 juin dernier) par la mairie de Paris.


L’Association pour la Protection du Patrimoine de Copernic (APPC), membre des fédérations Patrimoine-Environnement et France nature Environnement Paris qui se tiennent à ses côtés, ainsi que les associations de défense du patrimoine sont consternées : les administrateurs de la Synagogue (ULIF), qui ont porté ce projet, et la Ville de Paris, qui a délivré cette autorisation, ont été ainsi insensibles à l’éminente valeur patrimoniale du site.


L’édifice emblématique, créé par l’architecte Marcel Lemarié avec les conseils et le soutien de Théodore Reinach, présente en effet un patrimoine, matériel et immatériel, exceptionnel en France, dont Paris peut légitimement s’enorgueillir.


Ce patrimoine centenaire disparaîtrait au profit d’un projet destructeur qui ferait table rase de l’histoire, pour ériger un bâtiment massif et ostentatoire, inutilement coûteux (25 millions d’euros), et dont le bilan carbone (une façade en pierres acheminées depuis Jérusalem et des plaques de verre et de métal doré) contredirait la priorité absolue qui est désormais attachée à la protection de l’environnement. En rupture complète avec l’architecture homogène du quartier, ce projet le serait aussi avec le legs patrimonial des bâtisseurs de Copernic qui avaient souhaité que ce lieu de culte respecte une grande discrétion envers la cité, incarnant ainsi les vœux de laïcité de notre Constitution républicaine.


Quelques riverains parlent à ce sujet d’une « prise en otage de tout un quartier ».


Rappelons ici que l’architecture de la synagogue Copernic incarne d’une façon exemplaire les vœux de laïcité de notre constitution républicaine : elle respecte la plus grande discrétion des insignes religieux envers la cité.


Le moment choisi pour une telle autorisation est d’autant plus incompréhensible que le 6 juin 2023, la ville de Paris adoptait son premier Plan Local d’Urbanisme (PLU) bioclimatique ayant pour objet de permettre à Paris de « devenir une ville plus sobre, plus respectueuse de l’environnement et mieux adaptée au changement climatique ».


Ceci alors que la Ville recommande dans son Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) :

  • N°8 : La mise en valeur de la beauté de Paris en conservant et réutilisant plutôt que de démolir et reconstruire, le respect d’un usage frugal des ressources… Le souhait de la Ville de valoriser notamment les points de vue et les perspectives, ses multiples identités, son patrimoine urbain et de penser à la nature comme à un élément de patrimoine.

  • N°9 : La raréfaction des emprises libres étant l’occasion de promouvoir la réhabilitation plutôt que la destruction… Le PLU bioclimatique propose une nouvelle manière de construire, plus sobre et respectueuse de l’existant.

Les associations, parisiennes et nationales, qui défendent Copernic ne peuvent accepter que l’âme des lieux soit perdue pour toujours, que la mémoire des évènements, heureux et malheureux, qui ont jalonné la vie des fidèles et des habitants, soit effacée à jamais.


Elles ne peuvent davantage accepter un projet qui, sous couvert de modernité, est en réalité un projet d’un autre temps, construit à rebours de l’impératif climatique et de la sobriété qui s’impose désormais en matière d’urbanisme.


Le combat s’organise. Le cabinet Huglo Lepage Avocats a été saisi afin qu’il introduise dans les plus brefs délais un recours s’opposant à ce projet néfaste.


Des alternatives conservant l’existant sont possibles, alors même que l’ULIF a refusé de les entendre, contrairement au vœu exprimé par le Conseil de Paris. Deux pistes ont déjà été proposées. D’autres projets sont à venir.


Plus que jamais, les associations signataires sont déterminées et appellent les défenseurs du patrimoine et de l’environnement à rejoindre leur combat.




Associations signataires : Association pour la Protection du Patrimoine de Copernic (APPC) SOS Paris Sites & Monuments Patrimoine-Environnement Paris Art Deco Society France Nature Environnement Paris Observatoire du Patrimoine Religieux XVIe Demain Histoire & Patrimoine de Paris 17e Société Historique & Archéologique Paris 8e et 17e


Contact presse : Eva Hein-Kunze, présidente de l’APPC appc.paris@gmail.com




Commentaires


bottom of page