• APPC

Thierry Delaballe, avril 2021

Architecte-Paysagiste, Photographe et riverain rue Copernic.






Le dit-on assez?

Toute religion se doit d’être… humaine, elle se doit d’être au plus près d’un dialogue ouvert avec tous; la vraie richesse d’une religion est l’écoute de toutes les autres, elle doit réunir et briser le plus possible les cloisons (suivant les dogmes). Alors oui, la synagogue Copernic devrait être cette antenne d’écoute.

Aujourd’hui pour faire barrage à l’agressivité que nous offre, hélas, l’actualité des extrémistes, il ne doit y avoir qu’une obsession: communiquer la Paix autour de soi, autour d’un lieu de culte, autour d’un quartier; or, promouvoir la destruction d’un édifice culturel pour en créer un (autre) beaucoup plus grand à la place, dans un tissu urbain dense, cela ressemble à une volonté de puissance que l’on impose, et une telle volonté, aujourd’hui, attise les rivalités; ne pas oublier que la Terre est de plus en plus « un village » et que les haines y circulent très rapidement; à une époque où les religions risquent de se dresser les unes contre les autres, un tel projet paraît très hasardeux.

Bien sur une meilleure organisation des espaces intérieurs, sans perturber fortement la rue, doit permettre une insertion en douceur d’un programme plus fonctionnel.

Une religion se doit de relier tous les humains en ménageant toutes les susceptibilités.

Alors renforçons l’unité des hommes dans un siècle où une dévastation sanitaire planétaire dramatique devrait obliger les Dieux et leurs envoyés, à l’unité et à la proclamer haut et fort.

Il y a urgence.

Thierry Delaballe,

avril 2021

P.S.: (10 mai 2021) L’incapacité viscérale à s’entendre au Moyen-Orient (le berceau des religions…) refait jour. Lorsque celles-ci s’entrechoquent l’espoir diminue et les humains s’entretuent à nouveau; désespérance… qui, j’espère, fera enfin comprendre aux autorités de la synagogue Copernic que de mettre de l’essence là où le feu reprend (en démolissant l’actuel édifice, pour en créer un beaucoup plus grand) cela ne peut engendrer une véritable paix.

Posts récents

Voir tout

José-Serge Lalou, avril 2021

Lettre de M. José-Serge LALOU, Paris/Eilat Je suis entièrement d’accord avec vous. Persistez dans vos démarches qui, en principe, vont aboutir normalement – je l’espère – à une solution définitive sat

Dr. Uta HAGEMANN, mars 2020

Madame Anne HIDALGO Maire de la Ville de Paris Place de l’Hôtel de Ville F 75004 Paris Bad Honnef, le 21 mars 2020 Madame le Maire, Chère Madame Hidalgo, En tant que représentante et accompagnatrice d