• APPC

Accusations de mensonge

L'ULIF tient délibérément un discours trompeur, où nous pouvons discerner trois étapes : 1. Elle fait croire que la synagogue serait “rénovée” ou “agrandie”, pour éviter de reconnaître que l'édifice historique sera intégralement démoli, et remplacé par un bâtiment n'ayant aucune ressemblance avec le précédent. 2. Quand nous insistons sur la destruction prévue, on verse dans la dénégation, sans jamais affirmer, toutefois, que l'édifice sera préservé intacte. 3. Enfin, c'est l'APPC que l'on accuse de mensonge.

C'est bien d'une rénovation qu'il s'agit et les auteurs de la pétition le savent bien. Mais ils veulent faire du buzz. Cette pétition est pitoyable. B.S., 19 juillet 2017 Cette pétition est malsaine ! Elle laisse croire insidieusement que Copernic sera démolie. Elle a été rédigée par des grincheux qui ne supportent aucun changement. Actuellement, la synagogue n'est vraiment pas très belle, pas pratique. La façade est laide. Lorsqu'on est assis sur le côté, on ne voit rien, on n'entend rien. Il devenait urgent de la restaurer et d'en faire un lieu agréable et agrandi. Je suis, avec la majorité des fidèles, totalement favorable au projet. J'irai plus souvent à Copernic après les travaux. B.S., 17 avril 2017 REMARQUES L'auteur de ces deux commentaires avance le terme rénovation. Dans la seconde intervention, il dénie le projet de démolition, et ensuite le justifie, révélant la contradiction qui caractérise son discours. Enfin : faut-il un bâtiment neuf, pour qu'un fidèle ait le désir d'assister aux offices ? Le changement serait-il une valeur en soi ?

Images : La façade haussmannienne, en pierre de taille, s'harmonise parfaitement avec les autres immeubles de la rue. Elle témoigne de la discrétion recherchée par la communauté à l'époque de sa construction.

Non, le conseil d'administration n'est pas fou. Pas du tout. J'ai fait ma Bar-Mitzvah dans cette synagogue, je m'y suis marié, mes enfants y ont fait leur Bar-Mitzvah et j'ai hâte que cette rénovation se fasse. On retrouvera le décor Art Déco, tant mieux. Et le reste, qui est laid (notamment la façade) sera détruit pour être remplacé par une construction plus appropriée, agrandie et plus agréable, ça me convient parfaitement. Et voilà que des frondeurs, membres de la communauté depuis à peine 2 ans, viennent nous parler de patrimoine irremplaçable ! Ils me feraient presque rigoler, s'ils n'étaient pas pitoyables dans leur démarche mensongère. B.S., 3 août 2017 REMARQUES Contrairement aux dénégations que l'on nous oppose donc, cette auteur reconnaît que l'édifice va effectivement être rasé. En ce qui concerne les frises, elles seront seulement reproduites en plexiglas.

Fausse rumeur présentée très insidieusement : il ne s'agit évidemment pas de démolir Copernic purement et simplement ! Quelle mauvaise foi dans cette rumeur ! Quelle malhonnête volonté de nuit ! B.F., 17 avril 2017 (membre du conseil d'administration)

La synagogue ne va pas être détruite pour laisser place à un parking mais pour s'agrandir et se modernisée. Elle pourra recevoir beaucoup plus de monde et sera enfin au norme de sécurité qui lui faisait défaut. L'architecte réutilisera les élément emblématique de la synagogue des année 30 pour préserver son souvenir et son âme. Une belle initiative qui devrait être saluée plutôt que d'être raillée. K.T., 18 juillet 2017 REMARQUES On reconnaît à nouveau que la synagogue sera détruite, mais en arguant que la fin (la modernisation) justifie les moyens. Or la qualité de l'édifice ne se limite aucunement à ses « éléments décoratifs » mais réside dans sa structure même, qui représente une prouesse architecturale.

Ce post est irresponsable. Ridicule. Et mensonger de surcroît. La synagogue va être reconstruite. Un projet magnifique. Parler de destruction est donc une déformation absolue de la réalité. Ce petit groupe de passéistes qui propage ces fausses informations est à l'opposé de ce qui a fondé le judaïsme: on ne déifie plus des pierres depuis qu'Abraham a détruit les idoles… Philippe Madar, Expert comptable de l'ULIF, 23 juillet 2017 REMARQUE Il serait approprié de parler plutôt de l'idolâtrie de la modernité. La dénonciation des « passéistes » semble faire l'impasse sur le premier terme de la devise même de l'ULIF : « Tradition et modernité ».

Cette information est totalement fausse. Il est prévu des travaux pour la mise aux normes. Interroger l administrateur Mr Granat ou le Président de la synagogue Mr Bensahel. ____ Je ne pense que les responsables de Copernic soient des menteurs ou des affabulateurs. C.R., 27 juillet 2017 REMARQUE Nous avons tout fait pour ouvrir un dialogue avec l'administration, mais nos demandes ont systématiquement été rejetées.

Arrêtez la désinformation ! Je partage, les projets d'agrandissement et de sécurité pour nos enfants et familles ! Heureuse de faire partie de cette belle communauté 😊Merci à nos rabbins , au conseil d'administration de la faire vivre ... pour assurer la transmission à nos enfants C.G., 20 avril 2017 REMARQUE Transmettre aux enfants un passé que l'on a délibérément aboli ? Le mot agrandissement cache la réelle démolition qui se prépare.

Nous avons reçu le 27 avril dernier les représentants d’une association qui entend s'opposer par tous les moyens - y compris par celui de la désinformation - au projet de modernisation et d’agrandissement de notre synagogue. Nous avons engagé un dialogue avec ses représentants, et leur avons indiqué que nous étions prêts à poursuivre nos échanges, dès lors que la médisance cesserait. En effet, nous leur avons fait part de notre désapprobation relative à leur page Facebook qui a véhiculé tant de fausses informations, parfois reprises dans la presse grand public. Ce n’est donc pas seulement Copernic qui en est victime, mais la communauté juive dans son ensemble. Le Conseil d'administration, 9 mai 2017 REMARQUE On nous accuse de désinformation, sans préciser quelles informations seraient fausses : ce serait pourtant le seul moyen pour que nous pussions y remédier. De même pour les médisances : aucun exemple n'en est donné. Au fond, c'est le terme démolition qui paraît insupportable pour le CA. Enfin, le 30 mai, le CA a annulé la rencontre de l'APPC avec les architectes, prévue pour le 8 juin, mettant ainsi fin à tout éventuel dialogue.

Image : Où est donc passé l'édifice historique, dans cette image du “nouveau Copernic” ?