• APPC

Art Valou, 24 décembre 2018

Quel malaise. Moi, j'ai habité en face et, pour moi, cette synagogue est sûrement l'une des plus belles et chargées de souffrances et d'histoire. Elle doit continuer à vivre. La rue copernicienne ne serait plus la rue Copernicus sans cet endroit, et nous devons le respect aux morts de l'attentat. J'ai des amis qui y passent tous les jours.

Posts récents

Voir tout

Lettre de M. José-Serge LALOU, Paris/Eilat. Je suis entièrement d’accord avec vous. Persistez dans vos démarches qui, en principe, vont aboutir normalement – je l’espère – à une solution définitive sa