• APPC

Bernard Frydman

Pourquoi démolir ? Spinoza aurait pu nous dire c’est parce que notre ego ne se rend pas compte de la perte du présent don artistique de l’Art Déco. Le verre et le chrome ne sont pas la panacée d’un homme simple. La piété se pratique sans démolir.


Bernard Frydman, 18 décembre 2017


Ceux qui ont grandi dans les « mellah et les shtetl » ont tellement honte des environnements misérables d’où ils viennent, qu’il ont éduqué leurs enfants à la vulgarité de l’inox, du plexiglass, plaqué or et du marbre poli qui, pour eux, semblent leur avoir permis d’être passé du côté du goût. Sans l’amour de l’Histoire et de la culture nous sommes condamnés à rester dans les ghettos malgré l’argent et les certitudes amassées !

Bernard Frydman, 21 février 2018


Toute représentation d’un passé avec des vieilles pierres est insupportable à ceux dont le vieux et l’ancien n’est pas synonyme de culture et tradition mais de misère et de saleté. Ils ont les « mellah » de leurs origines dans la tête et cela les révulse. Ils en pâtissent. Depuis qu’ils ont gagné trois sous Ils veulent oublier. Ils veulent être des notables modernes. Ils aiment le béton, l’inox et le plexiglass. Les moquettes et le métal brossé leur donne l’illusion de l’élégance minimaliste. Ils sont vulgaires.

Bernard Frydman, 28 mars 2018

Posts récents

Voir tout

José-Serge Lalou, avril 2021

Lettre de M. José-Serge LALOU, Paris/Eilat Je suis entièrement d’accord avec vous. Persistez dans vos démarches qui, en principe, vont aboutir normalement – je l’espère – à une solution définitive sat