• APPC

Bimah et Aron ha-Qodesh (tribune et Arche sainte)




Et si le “vrai” Copernic était ceci ?

On connaît les ornements en bas-relief de la salle de culte, mais on ne peut les apprécier à leur juste valeur sans les dorures qui, sans doute, étaient visibles autrefois sur les marguerites près du plafond – en écho à celles sur les montants et le linteau de l'Aron ha-Qodesh (l'Arche sainte) – autour du Magen David (Étoile de David) qui surmonte ce dernier et, enfin, au-dessus et en dessous des inscriptions hébraïques. L'hypothèse de reconstitution ci-dessous cherche à rétablir une part de l'équilibre esthétique d'origine.

Posts récents

Voir tout

The Value of a Synagogue

The prestige that our patrimony once enjoyed is diminished today. Without evoking the ravages caused by war or religious fanaticism, we see peaceful and legal means used to erase our heritage: in Fra

Architecture et urbanisme à Paris

La Samaritaine La Samaritaine, par-delà le bien et le mal. Comme le titrait Jean-Jacques Larochelle dans un édito engagé du journal Le Monde, le projet de l’équipe japonaise SANAA pour la réhabilitati