• APPC

Dr. Uta HAGEMANN, mars 2020

Madame Anne HIDALGO

Maire de la Ville de Paris

Place de l’Hôtel de Ville

F 75004 Paris


Bad Honnef, le 21 mars 2020


Madame le Maire,

Chère Madame Hidalgo,


En tant que représentante et accompagnatrice d’un groupe de tourisme culturel (Reisegruppe Paris, Bonn & Bad Honnef) ayant pour but, depuis des années, la connaissance de votre ville de Paris, je me permets de vous écrire pour vous soumettre une de mes préoccupations « parisiennes » urgentes.


Il s’agit du projet de la démolition de la synagogue historique de la rue Copernic et de la construction, à sa place, d’un nouveau « centre culturel et cultuel » juif, appelé par ses promoteurs le « Nouveau Copernic ».


Lors de notre dernière visite à Paris (fin décembre 2019), on nous fit comprendre déjà, que la démolition de l’édifice historique était prévue pour bientôt. Et, malheureusement, une recherche Google confirme ces informations : l’édification d’un nouveau bâtiment plus vaste (et plus onéreux) semble être quasiment imminente… Nous nous sommes renseignés auprès de personnes faisant partie de la communauté : l’ULIF-Copernic a, effectivement, publié un échéancier pour ses travaux futurs, par lequel on apprend que le dépôt du permis de démolition / construction est prévu pour le mois prochain.


C’est avec la plus vive incompréhension que les participants de notre groupe de voyage et moi-même avons reçu cette nouvelle. (Je tiens à souligner, dans ce contexte, que mes amis et moi-même n’appartenons à aucune communauté religieuse ; cette lettre n’est donc point motivée par un quelconque parti pris idéologique !)


Comment comprendre que, dans une capitale comme Paris – dont le monde entier reconnaît la place exceptionnelle au niveau de la culture et de la conscience historique –, de tels projets de démolition puissent trouver un écho favorable auprès des plus hauts responsables de la gestion urbaine ? À l’étranger, nous avons perçu cette annonce comme exprimant une volonté décidée, et même une détermination d’effacer tout un pan de l’histoire !

Un pan de l’histoire française, mais aussi de l’histoire européenne, car, non seulement s’agit-il, ici, de la maison mère du judaïsme francophone libéral dont les initiatives ont fécondé, depuis les années 1980 du siècle dernier, toute la « Geistesgeschichte » européenne ; mais l’attentat du 3 octobre 1980 a, également, plongé toute la partie occidentale de notre continent dans un deuil indicible dont les conséquences n’ont toujours pas été résorbées.


Permettez-moi, chère Madame, de mentionner ici l’Agenda 2030 que les Nations Unis ont publié en 2015. On pourrait le considérer comme une feuille de route pour l’avenir du monde : un avenir du monde que vous représenterez de façon officielle lors des Jeux Olympiques de 2024. Cet Agenda souligne essentiellement les questions tournant autour des perspectives conservatoires que nous devrons prendre à bras le corps pour le bien de notre planète.


Dans ce contexte, la notion de conserver comporte aussi bien des aspects économiques, écologiques et sociaux… Toutes les nations sont invitées à accorder leurs programmes d’action aux principes de ce manifeste.


La conservation d’édifices historiques en fait tout particulièrement partie, notamment lorsqu’il s’agit de bâtiments si emblématiques pour d’identité d’une grande partie de vos citoyens. La synagogue de la rue Copernic est, dans ce sens, emblématique non seulement pour la communauté juive, mais pour le vivre-ensemble bienveillant de la collectivité nationale tout court.


Les membres de notre groupe touristique - tout comme, certainement, les passionnés du patrimoine parisien! - seraient infiniment reconnaissants si vous pouviez, si vous vouliez, intégrer cette vision conservatrice dans vos réflexions autour du projet « Réinventer Paris », dont tout le monde nous parlait lors de notre dernière visite.


Acceptez, chère Madame, que je réitère, une fois de plus, notre requête pressante : en vue de l’avenir de la capitale mondiale que vous serez éventuellement amenée à diriger pour un quinquennat supplémentaire, opposez-vous aux initiatives destructrices !


En espérant que vous voudrez bien agréer le ton assez personnel de cette missive – il est vrai que je vous écris un peu « de femme à femme » –, je vous prie, Madame le Maire, de croire à l’expression de ma considération la plus distinguée,


Dr. Uta HAGEMANNS,

Président du Groupe de voyage

« Reisegruppe Paris, Bonn & Bad Honnef »



« Reisegruppe Paris, Bonn & Bad Honnef », Hauptstrasse 21, D 53406 Bad Honnef, ALLEMAGNE

Posts récents

Voir tout

Alain BILLIARD, mars 2020

À : Monsieur le Ministre de la Culture Franck RIESTER OBJET : Copernic, l’âme d’une synagogue Vanves, le 21 mars 2020 Monsieur le Ministre de la Culture, Monsieur, Je viens par cette lettre vous dire

Thierry DELABALLE, mai 2018

Cher Monsieur le Président, Je me permets de vous écrire au sujet d'un projet concernant le réaménagement de la synagogue de la rue Copernic. Je me présente, Thierry DELABALLE, architecte paysagiste a

Raymond ICHBIAH, février 2017

Monsieur Jean-François BENSAHEL Monsieur le Président, Cher Monsieur Je vous remercie d'avoir fait réaliser cette présentation du projet de la synagogue et remercie mes confrères Valode et Pistre pou