• APPC

Kippour — le moment idéal pour faire de la « communication » !

Yom Kippour : le moment le plus solennel du calendrier liturgique juif, où chacun est appelé à faire son examen de conscience, et à faire des gestes de réconciliation envers son prochain. C’est également le moment où, pour la communauté de la synagogue de Copernic, affluent ceux qui, ordinairement, ne participent pas aux offices de Shabbat : ils furent au nombre de 3 500 cette année.


C’est donc cette occasion empreinte de gravité que le président de l'ULIF-Copernic et son comité d’administration ont mis à profit pour faire de la communication autour du « Copernic de demain », comme ils l’ont fait en 2016. Ainsi, les fidèles venus pour se recueillir trouvèrent, en ouvrant leur livre de prières (le siddour), qu’on avait glissé dans ses pages une plaquette publicitaire.




En ce mois qui représente l’échéance, pour l’ULIF, du dépôt de la demande de démolir la synagogue historique, l’on eût pu s’attendre à un dépliant informatif. Espoir naïf : cette plaquette ne contient strictement aucune information concrète : ni date de publication ni calendrier prévisionnel pour la démolition et la construction, ni hypothèse concernant l'endettement de la communauté. Toutes les questions que nos posons depuis plus de six mois restent sans réponse. La seule nouveauté consiste en une série d’images diaphanes – certaines d’entre elles sont minuscules – ponctuant un texte au langage abstrait, et d’une rhétorique ronflante (que l’on peut consulter ici).


Bref, de quoi berner le membre distrait, durant sa plongée ponctuelle dans l’ambiance de Copernic, en faisant miroiter l’image d’un avenir radieux, tout en lui faisant oublier jusqu’à l’existence de son passé.

le 14 octobre 2017